Les indispensables pour un voyage ZD

Les recettes maison sont des solutions vraiment intéressantes quand on s’intéresse au zéro déchet. Elles permettent de faire des produits simples, sains, bons pour nous, pour notre environnement et pour notre porte-monnaie. En réapprenant à faire soi-même, on y trouve une certaine satisfaction personnelle, on développe notre créativité et on apprend beaucoup de choses : à quoi sert chaque ingrédient, comment l’utiliser, comment l’associer à d’autres, etc.

Dans cet article, on vous donne les clefs pour réaliser vous-même une crème solaire et du dentifrice. Ces cosmétiques nous sont presque indispensables en voyage et ils pourraient l’être aussi pour vous. C’est parti !

Crème solaire

Quelques informations avant de se lancer !
Une crème solaire, qu’est-ce que c’est ? C’est une préparation qui contient des filtres bloquant les rayons UV pour éviter les coups de soleil. Ces filtres peuvent être chimiques (la plupart des crèmes classiques) ou minéraux (à base d’oxyde de zinc ou de titane).

Les crèmes à filtre chimique ont de nombreux impacts négatifs sur les milieux marins. Elles contiennent souvent de l’oxybenzone (BP3) ou de l’octocrylène qui vont se diffuser dans l’eau, perturber la reproduction des coraux et accélérer leur blanchiment (= leur mort). Ces composants sont aujourd’hui reconnus comme toxiques. Et une fois dans l’océan, pourquoi ne se retrouveraient-ils pas dans l’ensemble de la chaine alimentaire ? Sans parler des effets directs néfastes pour notre santé : perturbateur endocrinien, nanoparticules, cancérogènes, allergènes, irritants …

Les crèmes solaires bio contiennent quant à elles des filtres minéraux : oxyde de zinc ou dioxyde de titane. Ces filtres peuvent être sous forme de nanoparticules pour que la crème soit mieux absorbée et ne laisse pas de trace blanche sur la peau. Problème : l’innocuité sur la santé humaine n’est pas avérée et plusieurs études montrent leur effet négatif sur la faune marine. Actuellement peu de recherches scientifiques portent sur l’impact des filtres minéraux sans nanoparticules, ce qui ne garantit évidemment pas leur innocuité !

Il n’y a donc pas de crème solaire miracle.

La meilleure protection solaire est de se couvrir avec vêtements, chapeau et lunettes, de ne pas s’exposer aux heures les plus dangereuses (12h-16h) et d’habituer sa peau au soleil, progressivement. Et si l’on doit utiliser une crème, la choisir bio, sans filtre chimique et sans nanoparticules.

Pour notre voyage, nous avons donc opté pour la solution ayant le moins d’impacts négatifs : une crème à base d’oxyde de zinc. Nous l’avons fait nous-même pour éviter l’emballage plastique et avons utilisé celle proposée par Planet addict dans son article dédié au sujet.

Ingrédients

  • 30 g oxyde de zinc sans nanoparticules (protection UV)
  • 30 g huile d’olive (hydratant + faible protection UV)
  • 30 g huile de coco (hydratant + faible protection UV)
  • 40 g beurre de karaté (hydratant)
  • 5 g cire d’abeille ou cire végétale (épaississant)
  • 10 gouttes de vitamine E (conservateur)
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie (facultatif, soulage les brûlures et coups de soleil)

Recette
Dans un bain-marie, faîtes fondre les huiles, le beurre de karité et la cire d’abeille. Retirez du feu.
Ajoutez l’oxyde de zinc. Faîtes attention à ne pas inhaler la préparation !
Mélangez avec vigueur afin d’obtenir une texture lisse et crémeuse.
Ajoutez la vitamine E et l’huile essentielle.
Versez dans un pot en verre hermétique.

Utilisation
On préfère vous prévenir, en appliquant cette crème, vous allez blanchir (mais c’est ce qui vous protège !).
Pensez à renouveler l’application toutes les 2-3 heures.
Ne mettez pas de crème avant de vous baigner ou de vous doucher.

Notre avis
Nous adorons cette crème maison. Certes, ce n’est pas très esthétique d’avoir comme un « masque » blanc sur la peau. Mais grâce à cette protection, nous n’avons pas eu de coup de soleil. Au quotidien, nous nous protégeons avec des vêtements longs et des chapeaux, mais la crème est parfois nécessaire pour le visage ou pour certaines parties du corps (à vélo par exemple).
Aux Etats-Unis et au Mexique, nous avons trouvé des crèmes solaires dans des contenants en métal et surprise : les ingrédients sont les mêmes que ceux que nous avons utilisés. 

Nous sommes conscients que certains préfèreront utiliser des produits industriels, élaborés en laboratoire, car on peut alors être sûr de l’indice de protection solaire. Il est impossible de connaître l’indice de protection d’une crème maison, car tout dépend de notre façon de mélanger et d’homogénéiser l’oxyde de zinc. A chacun de faire ses propres choix, en ayant conscience des impacts pour soi et son environnement. 

Pour notre part, nous sommes satisfaits de notre trouvaille et continuerons de l’utiliser encore quelques mois ! Une fois finie, nous utiliserons une crème trouvée aux Etats-Unis de la marque Raw Elements conditionnée dans une boîte en métal réutilisable. A quand de tels produits en France ?

Prix
Environ 10 € pour 2 personnes pendant 5 mois de voyage. C’est 2 fois moins cher qu’une crème solaire certifiée bio du type Laboratoires de Biarritz.

Où trouver les ingrédients ?
L’oxyde de zinc et la vitamine E peuvent être trouvés dans une pharmacie qui fait elle-même ses préparations. A Bordeaux, nous sommes allés dans la pharmacie de Bachoué, cours Georges Clemenceau. Les autres ingrédients peuvent être trouvés en vrac ou dans des magasins bio dans des contenants en verre.

Dentifrice

Ingrédients

  • 9 cs d'argile blanche (épaississant, assainissant, anti infectieux)
  • 9 cc de bicarbonate de soude (blanchissant, équilibre le pH local)
  • 10-15 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée (antibactérienne, antiseptique, haleine fraiche)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de clous de girofle (antalgique, anti infectieux, haleine fraiche)

Recette
Mélangez l’argile et le bicarbonate de soude dans un bol en bois ou plastique.
Ajoutez les huiles essentielles.
Placez dans un récipient en verre hermétique.

dentrifice maison zero dechet

Notre avis
Cette recette est simple, elle se conserve bien et très économique. Nous l’utilisons depuis des années et avons un peu ajusté certaines doses : moins de bicarbonate et l’HE de clou girofle, qui donne une sensation supplémentaire de fraicheur. Certaines personnes n’apprécient pas le bicarbonate de soude et le jugent trop abrasif. Dans ce cas, vous pouvez utiliser du blanc de Meudon. Ou pourquoi pas tout simplement utiliser du savon ? Vous pouvez également remplacer les huiles essentielles par des feuilles de menthe ou de sauge séchées, des clous de girofle moulus, … Soyez créatifs !

Prix
Imbattable ! 2,4 € pour 2 personnes pour 5 mois de voyage. 

Où trouver les ingrédients ?
L’argile et le bicarbonate peuvent être trouvés en vrac dans certains magasins. Les huiles essentielles s’achètent en magasin bio dans des flacons en verre. 

C'est tout ?

Oui, la crème solaire et le dentifrice sont les seules recettes que l’on utilise pour ce voyage !
Nous avons fait également un petit pot de déodorant, mais nous l’utilisons très peu souvent et l’on peut tout à fait s’en passer. Pour les autres cosmétiques, nous utilisons des produits bruts : de l’huile végétale pour s’hydrater la peau, du beurre de karité pour nourrir plus en profondeur, du savon et du shampoing solide, …
Notre mot d’ordre en voyage : minimalisme !

N’hésitez pas à nous partager vos impressions et à nous poser des questions sur ces recettes. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’impact des crèmes solaires, voici quelques ressources intéressantes à consulter. 
>> La Révolution des Tortues – Quelle crème solaire bio, efficace et sans produits toxiques choisir ?
>> National Geographic – Les crèmes solaires sont nocives pour les océans
>> INRS – Nanomatériaux, nanoparticules

Cet article a 5 commentaires

  1. Hello
    Merci pour cet article.
    Je n’ai jamais compris pourquoi ya pas de fluor dans la recette du dentifrice fait maison, vous savez ?
    Merci

    1. L’utilisation du fluor dans le dentifrice est aujourd’hui remise en cause, car il est déjà présent dans certains aliments et qu’il est important de ne pas dépasser une certaine dose journalière (4 mg/jour pour les adultes et 1 mg/jour pour les enfants). D’où sûrement cette précaution de ne pas l’utiliser dans ces recettes.

  2. Merci pour la mention, je suis contente que la crème vous ai plu ! J’ai aussi d’autres recettes de produits solaires : https://planetaddict.com/recettes-maison-ete/
    Pour les crèmes bio, il en existe maintenant avec seulement de l’oxyde de zinc. Quoi qu’il en soit, même si on ne met que de l’huile sur la peau, le mieux est de ne rien appliquer sur la peau avant la baignade car cela va nuire aux écosystèmes marins.

  3. Salut, tour d’abord super initiative on prend beaucoup de plaisir à vous lire. On est nous même en voyage depuis plus 8 mois sans date de fin. Votre challenge zéro déchet nous a donné envie de faire de même. Alors on y passe doucement et on vient de se confectionner un kit zéro déchet à Hanoï. Concernant les produits nécessaires en voyage comment faites vous pour l’anti-moustique? Une alternative efficace au DEET? On est au Vietnam et il y a pas mal de risque moustiques.
    Merci et bonne continuation,
    Hadrien et Elena (potes de Thibault Le Maoult)

    1. Salut Hadrien ! Bonne question que l’anti-moustiques. Ici nous avons un flacon d’huiles essentielles repoussant les moustiques mais son efficacité est limitée. Nous ne voyageons pas dans des endroits à risque donc nous n’avons pas souhaité prendre du DEET. La meilleure technique pour l’instant est de se couvrir le plus possible, surtout en soirée, de faire la chasse aux moustiques avant de dormir et de renouveler l’application de l’HE toutes les 30 minutes. Bon voyage à vous deux

Laisser un commentaire

Fermer le menu